Presse-Media

 

Dernières Nouvelles d'Hakiliman dans les médias:
  •  Aucun nouvel article
 
Archives :
 
 Journal Les DNA Article paru dans l'édition du Vendredi 8 Juin 2007
Sélestat
SAINT-MARTIN
Hakiliman chante pour le Bénin
Hakiliman Si se produira au Freppel à Saint-Martin le samedi 9 juin prochain. Le chanteur prêtera sa voix à l'association Als'Agoué afin de participer au financement de l'envoi d'un container de 30 m³ de livres au Bénin. « J'ai rencontré Dominique Spahn lors de notre passage à Décibulles, explique le chanteur. Lorsqu'il m'a fait part de son projet, j'ai eu envie d'y participer. Je viens du Burkina Faso. Il n'y a qu'un fleuve qui nous sépare de nos voisins Béninois. » Le groupe distille une musique ...
N.W.
 
Journal Le PAYS 
Hirtzbach Du reggae plein les yeux et les oreilles Samedi soir, le soleil distillé par les airs de reggae des Strictly Roots et Hakiliman Si a précédé le printemps dans le Sundgau.
Au menu d’une soirée ensoleillée, dub chaloupée, roots en duo, en prélude à un festival de reggae africain, aux racines de cet art. Devant une salle pleine, à la satisfaction des membres d’Artung, association organisatrice, Strictly Roots a distillé ses compositions, et quelques reprises emblématiques de pur style musical jamaïcain, qui seront bientôt gravées sur disque. Nombreux sur scène, les musiciens maîtrisent leur sujet et leur exubérance musicale n’a de pareil que la voix, tour à tour suave et entraînante de Caroline, leur chanteuse, atout indéniable de la formation, qui dégage une forte présence sur scène.
Attraction de la soirée, Hakiliman Si, porté par une bande chamarrée de personnages tout droit sortis d’une joyeuse féria peuhle, entraîne le public à la suite de ses convictions : « Je dénonce ce qui ne va pas, la ghettoïsation de nos sociétés. J’assume le contenu de mes chansons engagées, comme mon engagement politique. » Installé depuis plus de vingt ans en France, le chanteur va régulièrement puiser l’inspiration au Burkina Faso : « Je jongle avec mes langues maternelles et le français. Mon pays est pour moi une source d’inspiration. Si l’on ne sait où on va, il faut au moins savoir d’où l’on vient. » Il prépare d’ailleurs une tournée vers ses racines cet été, tout en travaillant activement à son CD, en Afrique et en France. Mais que l’on ne s’y trompe pas, la fatalité n’est pas le siège de l’artiste. Hakiliman Si propose des solutions, à travers son engagement politique, mais aussi en se jouant, avec une bonne humeur toute africaine, des problèmes de la vie. Et quand une alarme intempestive perturbe sa prestation, il utilise le hululement de la sirène pour improviser au djembé avec ses musiciens et choristes. Après cet intermède forcé, le concert n’en reprend que de plus belle. Le temps que le public apprécie son jeu de scène et les évolutions de sa formation musicale dans des déhanchements tranquilles. En attendant de se trémousser aux sons des « See me yah Sound system. » Un concert et de la musique qui ne doivent pas faire oublier qu’Artung évolue dans d’autres domaines artistiques, la sculpture, le chant, la photo ou encore l’art de vivre. Il y en a pour tous les goûts.
 L. T.
Journal Les DNA 
Article paru dans l'édition du Samedi 5 Juillet 2008 Culture et loisirs Concert
Hakiliman Si, hérault de l'espoir
Communion fraternelle et message de paix ont été les deux forts symboles portés, jeudi soir, par le concert de Hakiliman Si, sur la scène de l'Illiade à Illkirch-Graffenstaden. Sur fond de musique reggae, « celui qui a l'ouverture d'esprit », traduction littérale du nom du groupe, a salué le courage de tous les peuples opprimés. « L'avenir est incertain », invective Hakiliman Si dans une de ces chansons, bien décidé à stigmatiser le pouvoir absolu détenu par quelques gouvernants, eux-mêmes aveuglés ...
 
 
 
 
Haut de page
© Tous droits réservés 2009 Hakiliman
Site crée par Soprogix
admin